GEPRC Sparrow MX3 | Drone 3 pouces BNF REVIEW

Nous avons assez peu eut l’occasion de vous présenter des drones BNF ou ARF jusqu’à présent. Mis à part le Babyhawk 1, nous ne vous en avons pas du tout présenté, même. Et bien , cela va changer et, malgré notre recommandation constante de construire vos drones vous même, nous vous accorderons de temps en temps une pose. On continue donc avec un BNF de 3 pouces absolument hallucinant, le GEPRC Sparrow qui nous à été envoyé par GearBest et que vous pouvez commander ici. Découvrez également le HGLRC XJB-145, une autre bête de 3 pouces ou encore une frame freestyle de la marque, le Mark2.

GEPRC Sparrow, une vrai fusée

Je dois vous confesser quelque chose. Quand j’ai mis mes Fatshark HD3, pris ma Taranis dans les mains et branché la première lipo sur le GEPRC Sparrow, je ne m’y attendais pas. Je ne m’attendais pas à autant de puissance dans un drone BNF aussi petit. Et pourtant c’est vrai! Je l’ai testé la première fois lors de notre première rencontre avec nos abonnés, série que nous avons appelée “on viendra voler chez vous” et dont le premier épisode à été tourné à Reims. Tous les Rémois présents ont été également épaté par la puissance de la bête…. Nous avons donc crié en cœur, d’extase et de surprise.

Le GEPRC Sparrow  est annoncé par GearBest, qui nous a envoyé ce drone, à 170Km heure. Je ne peux pas confirmer formellement car je n’ai pas le matériel nécessaire pour le faire, mais le chiffre ne me semble pas en décalage avec le sentiment de vitesse.

GEPRC Sparrow

Le GEPRC Sparrow est compatible 3 et 4S. Je l’ai testé en 4S en outdoor et en 3S dans un environnement indoor urbex. Les deux ont été un vrai plaisir. Le quad est agile et réactif. Il a un comportement très saint “out of the box”. Aucune vibration, et une grande précision. Il a tendance à lever le nez à chaque coup de gaz. Un petit tuning semble donc approprié pour améliorer encore un peu son comportement en vol. Le fait qu’il soit compatible 3S lui ouvre également la porte des débutants qui pourront se faire la main avec ce type de batterie avant de se faire propulser à Mach 2 au passage en 4S.

GEPRC Sparrow, quelques défauts.

Le premier de ses défauts est l’absence d’OSD intégré à la FC ou de télémétrie. Ceci rend donc impossible le tuning via LUA ou OSD en l’état. Et franchement, c’est dommage. Une fois qu’on y a goûter, c’est toujours compliqué de s’en passer. Heureusement, GEPRC a palié à ce défaut en intégrant dans la build une Runcam Swift micro 2 qui embarque un OSD. Vous aurez donc quand même la tension de votre lipo dans vos lunettes et saurez quand vous poser. Dans le paragraphe suivant, nous verront comment faire marché les script LUA sur le GEPRC Sparrow moyennant simplement 1 soudure.

Le deuxième défaut est son prix un peu élevé. Il est affiché à 210€ chez Gearbest sans code promo. Cela représente donc une somme, mais très franchement, les qualités et le placement premium de ce produit les vaut.

GEPRC Sparrow télémétrie et script LUA

En faite, la manipulation est assez simple. Il vous faudra dans un premier temps ajouter un fil au connecteur du R-XSR et le relier à un des TX libre sur le FC. Pour part part, j’ai choisi le TX1, mais le TX2 est également disponible. Le fil rajouté est le vert sur la photo ci-dessous :

GEPRC Sparrow télémétrie

La deuxième étape consiste à activer la télémétrie dans l’onglet Configuration de betaflight, comme dans la photo ci dessous.

 

Puis dans l’onglet port, il vous faudra choisir “Smartport” dans la sortie télémétrie de l’UART choisi, dans mon cas le 1.

GEPRC Sparrow télémétrieUne fois ces 3 manipulations effectuées, la télémétrie fonctionne sur le GEPRC Sparrow et vous pouvez faire marcher les scripts lua comme dans le tutoriel d’Aurelien, ici.

GEPRC Sparrow LUA script


Achetez le sur GearBest 


GEPRC Sparrow D’autres photos

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites