Monter un drone racer part 2 | Tuto | XL Drone

Deuxième partie de la vidéo de Robin de XL Drone dans laquelle il nous apprend comment monter un drone racer.
La première partie se trouve ici.

Monter un drone racer, la frame

 monter un drone racerRobin passe rapidement sur cette étape. Elle est pour moi essentielle. Une frame mal montée pourrait entraîner des vibrations qui rendraient les sensations de vol désagréables. Je vous conseille donc d’utiliser le frein filet sur toutes les vis qui passent à travers la bottom place pour fixer les entretoises. Souvent, les vis fournies avec les châssis ne sont pas très solides. J’ai pris pour habitude de les remplacer par des vis plus longues. Je mets également des têtes plus grosses (cf photo ci-contre) qui assure une meilleur longévité. Enfin, une fois toutes ces pièces assemblées, assurez vous que rien ne bouge.

Monter un drone racer, les ESC

monter un drone racerL’étape suivante pour Robin est de monter les ESC. Le modèle choisi est un Hobbywing 4 en 1. Il est livré avec un condensateur. Il faudra souder le condensateur sur l’entrée lipo. Attention cependant à la polarité, s’il est soudé à l’envers, il explosera. Son but est d’absorber les pics de courant afin de ne pas abîmer l’électronique. On le combine souvent avec un filtre LC afin de limiter les parasites vidéos. Je vous conseille le très bon tutoriel de Mael sur son blog perso.

L’ESC Hobbywing est également fourni avec des connectiques permettant de le relier à la FC de façon extrêmement simple. Une prise XT60 pour brancher la lipo est également dans la boite. Il est préférable de raccourcir ce câble afin qu’il corresponde à votre frame.

Monter un drone racer, les moteurs

Robin à choisi des moteur Xnova ligntning comme expliquer dans l’épisode N°1 de cette série. Les moteurs se fixent en bout de bras avec les vis fournies. Attention cependant, les bras ne faisant pas tous la même épaisseur, il est absolument essentiel de s’assurer que les vis ne touchent pas le bobinage. Cela pourrait provoquer un court circuit qui pourrait entraîner un feu. Dans des cas moins graves, cela affectera le comportement en vol du drone.

Là encore le frein filet est une bonne idée pour s’assurer que les vis ne vont pas se desserrer avec les vibrations. Un softmount peut également aider à atténuer ses vibrations pour ne pas polluer la FC avec des vibrations parasites.

Monter un drone racer, les soudures

Il faut en premier lieu étamer toutes les parties qui vont être soudées. Les bouts de fils après les avoir dénudés, mais également les pad de soudure sur lesquels les câbles vont être soudés. Ceux des moteurs peuvent être soudés dans n’importe quel ordre sur les 3 pads correspondant aux moteurs. Bien évidemment , l’ordre des moteurs doit être respecté, en soudant le moteur 1 sur l’entrée 1, le 2 sur l’entrée 2, etc… A la coupe des fils, laissez-vous un peu de marge. Il est plus simple de trouver une place à un fil un peu trop long, plutôt que de rallonger les fils parce qu’on les a coupé trop court.

Une fois les moteurs soudés, Robin nous invite à attendre la vidéo suivante pour la suite.

 

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites