Home / La rédac / Découverte de Silverware | Un firmware de vol un peu différent

Découverte de Silverware | Un firmware de vol un peu différent 3

Découverte d’un firmware alternatif pour nos cartes de vol, Silverware. Principalement utilisé sur les brushed, apprenons ensemble ce qu’est Silverware.

Je vous avais dis que j’allais vous présenter un nouveau firmware et bien ce jour est arrivé. Je vous présente Silverware, un firmware pour processeur STM32.

On avait déjà monté ensemble un tiny sous Betaflight mais cette fois-ci on passe sur un autre firmware.

Présentation de Silverware :

Ce firmware créé par Silverxxx, un membre du forum RCGroups,  à démarré Silverware en septembre 2015 et tourne sur des très petites cartes. Il a pour but de remplacer le firmware d’origine de certaines cartes de vols (pour ajouter le mode accro principalement) comme celle des Eachine H8 Mini, E011 ou bien le BoldClash BWhoop B03 mais il a ensuite évolué avec deux fork (branches de développement) pour séparer la version Brushless (qui à sa FC dédiée) et la version Brushed (qui fonctionne sur les cartes des modèles cités plus haut et d’autre que nous verront ensemble).

Si vous voulez plus d’infos, je vous invite à aller sur le site de Sirdomsen (un autre utilisateur de RCGroups) pour avoir plus d’informations (attention le site peut être extrêmement long et parfois inaccessible).

Avec David on a fait un petit live dessus sur notre Page Facebook si vous voulez un aperçu :

Les fonctionnalités de Silverware :

  • Mode accro
  • Mode level (changeable avec un inter ou bien des mouvements de sticks, les “gestures”)
  • La télémetrie via Bluetooth ou bien via Radio avec Bayang (on y reviendra plus tard)
  • Support des moteurs Brushless en PWM, PPM, Oneshot et DShot
  • Vol inversé sur les cartes qui le supportent (Floureon H101 et Eachine H8S) et en brushless
  • PIDs modifiables avec des mouvements de sticks (gestures)
  • Une sortie commutable pour activer ou désactiver ce qu’on veut
  • Support du buzzer
  • SBUS (CRSF, FlySky et DSMX sont en cours d’implémentation)
  • Autobind

Les avantages de Silverware :

En plus de pouvoir être téléversé sur des cartes pas cher (on vous présentera une carte de vol à 12€ au top), Silverware fonctionne vraiment très bien. Silverware fonctionne sur des tout petit MCU SMT32 F0 comme le Cortex M0.

BetaFPV Lite FC Silverware

Même si il n’y a pas de GUI pour configurer la carte, ça reste quand même très accessible de modifier la configuration et même sans configuration, la carte vole directement après son câblage. La simplicité de mise en place de cette carte fait d’ailleurs un peu penser à Kiss, un pad, une fonction.

Les inconvénients de Silverware :

Comme dit précédemment, il n’y a pas de GUI et il faut donc compiler le code puis le téléverser avec un ST-Linker pour faire une mise a jour ou bien modifier la configuration. Il supporte pour l’instant que deux protocoles de communications mais c’est amener à évoluer et plus seront supporté à l’avenir. Il n’y également pas d’OSD, il vous faudra une caméra avec OSD intégré pour au moins avoir la tension de la batterie ou bien installer un OSD externe. Néanmoins, en regardant dans le code, le support de l’OSD arrive bientôt.

Silverware NFE, un fork pour les Tinys

Forcement, un firmware opensource aussi prometteur à déjà ses forks (branches de développement) et Silverware n’échappe pas à la régle puisque comme je vous l’ai indiqué en présentation, l’un des fork est optimisé pour les tinys mais rajoute également des fonctionnalités non négligeables. Ce fork créé par NotFastEnuf (d’où le nom Silverware NFE) ajoute notamment :

  • Racemode, un mode de vol qui combine le mode level sur le roll, l’accro sur le pitch et la yaw est centré sur le l’axe de gravité.
  • Le changement de type de radio
  • La prise en charge du SBUS, du Bayang et enfin du CRSF (en mode SBUS uniquement)
  • Et enfin le plus important le remapping des pins hardware automatiquement en fonction de la configuration pour s’adapter à nos cartes de vol

Pour la suite des articles, je me baserai sur cette version NFE de Silverware, et on verra ensemble comment flasher et modifier le firmware pour ajuster ses Rates et autres paramètres.

BetaFPV Lite FC Silverware

Conclusion :

Si vous compter vous monter un gros quad 5 pouces vous pouvez oublier Silverware mais si vous voulez vous faire un tiny brushless ou bien brushed alors foncez, j’ai été bluffé par la qualité de ce firmware et la propreté en vol.

On montera également un Tiny sous Silverware NFE ensemble et on fera son maiden.

Une nouvelle aventure pour les plus curieux ou ceux qui recherche le maximum de performance de leurs tinys brushed.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites