fbpx

Betaflight 4 de A à Z EP1 tour de l’interface

Le logo de Betaflight

Aujourd’hui, c’est le premier épisode d’une série de +-10 vidéos sur la découverte de Betaflight 4, tant l’interface, que les onglets, ou la configuration en elle-même, mais seulement les parties les plus intéressantes pour notre usage.

Tout d’abord, c’est quoi Betaflight 4 ??

Betaflight 4, c’est le firmware, ou plus simplement, le programme qui est inclus dans la FC.

A ne pas confondre avec Betaflight configurator, qui permet de paramétrer le firmware Betaflight 4, de manière plus simplifiée qu’avec des lignes de commande.

Petit conseil très utile

Il est recommandé, même obligatoire d’utiliser un câble data pour connecter la FC à l’ordinateur. En effet, un simple câble de charge ne permet pas d’échanger d’informations.
Si jamais vous rencontrez un souci sur la programmation, pensez éventuellement à changer de câble.

Betaflight 4, télécharger le Configurator

Pour télécharger Betaflight configurator, il suffit de suivre ce lien, il est disponible pour Windows, Mac et Linux.

Présentation rapide de l’interface

L’interface d’accueil de Betaflight configurator

On retrouve en haut la partie connexion de betaflight 4, avec le port de connexion, la connexion automatique, ou non, le baudrate, et le bouton connexion.
En haut à gauche, on retrouve les logs de connexion avec toutes les informations liées à la connexion, la version de Betaflight…

Juste en dessous, on retrouve 3 onglets, l’interface de Betaflight configurator, le manuel et l’aide, et flasher un microprogramme.
Il faut vraiment ne pas hésiter à jeter un œil à l’aide (en anglais), ça aide vraiment, on trouve plein d’infos sympa.
Il y’a aussi les notes de version dans cet onglet.

Pour brancher la FC

Premier conseil qu’on peut vous donner, toujours garder le câble USB branché sur la FC. Il faut débrancher le plus possible sur le PC, ça risque moins d’endommager le port de la FC, qui est assez fragile.

Ensuite, une fois le câble branché, si un port COM s’affiche en haut à droite, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur connecter pour accéder à betaflight 4.

En effet, si jamais ça ne fonctionne pas, c’est très certainement une histoire de drivers. Les drivers se trouvent sur la page bienvenue de l’interface.

On vous recommande cependant d’installer Zadig seulement en dernier recours, il peut en effet foutre un peu le bordel sur vos drivers. Si jamais installer les drivers ne fonctionne pas, vous pouvez aussi installer ImpulseRc driver tools .

Une fois la carte connectée, on retrouve une interface assez simple basée sur des onglets. Pour accéder à tous les onglets, vous pouvez cliquer sur le Mode expert, en haut à droite.

Il y’a plein d’informations en haut à droite à propos de l’état des capteurs comme le gyro, le baromètre, le GPS…

A ne surtout pas oublier, c’est de cliquer sur la touche enregistrer à chaque départ d’un onglet. En effet, quitter sans enregistrer fait que les modifications ne sont pas enregistrées dans betaflight 4.

C’est tout pour ce premier épisode, nous vous donnons rendez-vous pour le prochain très bientôt.

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites