Voyager avec ses lipos en avion | Tuto | Pablo Sotes

Après sa vidéo sur la préparation aux courses de drones internationales, Pablo Sotes vous explique comment voyager avec ses lipos en avion.

La préparation des lipos en avion

La première règle est de prendre ses lipos dans les bagages à main. Cela permet de limiter les risques d’accident, mais évitera également la perte de ses lipos à cause d’un bagage mal aiguiller. En effet, une valise peut être mal routée, mais votre bagage à main sera avec vous à la sortie de l’avion. Si votre destination est prévue pour voler, comme pour une course par exemple, il serait très regrettable que cela vous arrive.

Pablo vous conseille de reconditionner vos lipos en les emballant dans un peu de mousse. Il vous faudra laisser apparent des indices qui permettront à l’agent au contrôle de sécurité d’identifier rapidement la nature de l’objet. Ensuite, mettez vos lipos dans un sac à lipos. Même si l’efficacité de ces sacs peut être remise en question, cette précaution sera appréciée à l’aéroport.

Quelle lipo est-il possible d’emmener en avion

D’après les règles, qui peuvent différer suivant les compagnies, les lipos ne peuvent dépasser 100 watts / heure. Une lipo 4S faisant environ 25 WH, sur papier il n’y a pas de problème à les transporter en avion. Il n’y a pas non plus de limitation de quantité.  Pablo emmène d’ailleurs avec lui dans ses exemples une vingtaine de lipos entre 1300 et 1800 mah.

Idéalement vos lipos seront chargées à 30% afin de limiter les risques.

Comment passer le contrôle de sécurité?

Il est préférable de mettre ses lipos dans un bac isolé. Sac ouvert et lipos étalées dans le bac. L’agent de sécurité vous posera sûrement des questions sur votre matériel, assurez vous d’avoir d’autres éléments cohérents à lui montrer pour vous expliquer. Lunettes FPV, drones, radiocommande, tout le matériel vous permettant d’être didactique.

La décision de vous faire passer ou non avec vos lipos en avion revient à l’agent de sécurité. La règle d’or est donc patience et diplomatie pour que tout se passe bien avec lui.
De toute façon, il aura le dernier mot, gardez cela en tête.

Une fois cette étape franchie, il peut être de bon ton d’expliquer et de montrer vos lipos au personnel navigant. Ils vous proposeront parfois de les mettre de côté jusqu’à l’atterrissage.

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites